mardi , 25 juillet 2017

maison » SANTE-BDOM

SANTE-BDOM

INFORMATION GENERALE

I. Historique de l’organisation administrative du BDOM

II. PRESENTATION ET DESCRIPTION DU BDOM COMME SERVICE

Nom: BUREAU DIOCESAIN DES ŒUVRES MEDICALES(B.D.O.M) d’ Idiofa
Adresse: Diocèse d’IDIOFA
Procure d’Idiofa, Paroisse Saint KIZITO
Province de BANDUNDU
E-mail :bdomidiofa@yahoo.fr
Tél. : + 243(0) 9 97 1818 30 ou +243(0) 81 092 12 47

Principaux Responsables

– Répondant Juridique : Mgr JOSE MOKO EKANGA, Evêque du Diocèse d’Idiofa
– Rév. Sœur Elisabeth GITOGA Mahundji, Directrice du Bureau Diocésain Des Œuvres Médicales(BDOM)
Date de création:  1977 à Mokala avec Statut Juridique, ASBL, Diocèse d’Idiofa,
Ordonnance n°67-126 du 12 mars 1967
Mission et nature des interventions Vision, Mission et Attributions:
1. VISION

L’action sanitaire de l’Eglise est une réponse à l’appel du Christ, un témoignage de l’amour de Dieu qui veut que l’Eglise soit efficacement présente là où l’homme souffre afin que ce dernier retrouve sa dignité humaine.
En participant à l’action sanitaire de l’Etat, l’Eglise contribue au Développement Intégral de l’Homme ainsi que de toute la société.
2. MISSION

Le BDOM est le service chargé de la coordination de l’action sanitaire du Diocèse. Sa mission est d’aider les structures sanitaires du réseau à promouvoir la santé de la population prise en charge dans un esprit évangélique.
Son objectif est de contribuer à l’amélioration de la santé de la population pour qu’elle soit capable de se prendre en charge et de participer ainsi au développement socio-économique du pays.

3. ATTRIBUTIONS

• Orienter le diocèse dans la politique des soins de santé primaires
• Planifier et coordonner l’action sanitaire du Diocèse de manière à promouvoir les soins de santé en faveur de la population du point de vue préventif, curatif et promotionnel.
• Superviser, faire le suivi et évaluer régulièrement les activités des structures sanitaires du réseau catholique et des structures confiées au BDOM pour la gestion
• Planifier et organiser la formation des responsables de ses structures ainsi que du personnel, aux différents niveaux, par des sessions de recyclage et lors de supervisons
• Etudier et préparer des nouvelles implantations, les transformations ou la prise en gestion des formations sanitaires dans les secteurs particulièrement dépourvus des soins en accord avec les autorités sanitaires de l’Etat, les autorités diocésaines ainsi que celles d’autres réseaux
• Veiller à l’approvisionnement de toutes les formations sanitaires (FOSA) en médicaments essentiels et en matériels et, définir avec les responsables des FOSA une liste des médicaments de base à transmettre au Dépôt pharmaceutique Diocésain
• Expliquer la doctrine de l’Eglise Catholique en matière de santé et de pastorale des malades
• Suivre le barème salarial des cadres et des différentes catégories du personnel
• Étudier les tarifs appliqués afin qu’ils garantissent l’accessibilité financière de la population aux soins
• Veiller à ce que chaque FOSA possède les organes de participation communautaire : comité de gestion et comité de développement de l’aire de santé (CODESA), fonctionnels
• Rencontrer les autorités publiques au sujet de toutes les questions d’ordre administratif, gestionnaire, financier ou médico-sanitaire, chaque fois qu’un problème important nécessite leur présence
• Etudier et assurer le suivi de tous les projets présentés à des organisations d’entraide, et veiller à ce qu’un rapport final avec justificatifs leur soit envoyé dans le délai imparti
• Participer au conseil d’administration des zones de santé (ZS)
• Participer aux revues et ateliers sanitaires Provinciales (distrit y compris)
• Accompagner les FOSA dans la mobilisation des ressources humaines et financières de façon à les rendre plus fonctionnelles
• Mobiliser les ressources pour les FOSA à travers un partenariat avec les autres acteurs sanitaires (Etat Congolais, ONG, etc.)
• Transmettre en début d’année un rapport d’activités du BDOM et des structures sanitaires aux autorités ecclésiastiques, étatiques et aux autres partenaires.
Ressources humaines

Autres informations:

1. Coordination BDOM : une Directrice, un Secrétaire, un Administrateur Gestionnaire, un infirmier superviseur, une sentinelle, deux médecins spécialistes en SP (consultants), une chargée de planning familial.
2. L’ensemble des structures sanitaires du diocèse (108 FOSA) compte 800 agents répartis comme suit :
• 19 médecins dont un spécialiste en diabétologie
• 10 administrateurs gestionnaires A1
• 10 Techniciens de laboratoire A1
• 3 Technicien de radiologie A1
• 1 Kinésithérapeute A1
• 563 infirmiers A1, A2, A3
• Au moins 200, autre personnel (filles/garçons de salle, TO, sentinelles)
• La superficie du diocèse d’Idiofa est de 40.000 km²
• Sa population est d’environ 2.200.000 habitants
• Le Diocèse est établi dans la province de Bandundu et sa partie Est se trouve dans la province du Kasaï occidental, District de Luebo, Territoire d’Ilebo.
• Le Diocèse est donc à cheval dans 4 Territoires Administratifs : Idiofa, Bulungu, Gungu et Ilebo.
• La population du Diocèse est repartie dans 1.970 villages (CEVB), quatre cités (Idiofa, Dibaya-Lubwe, Mangai et panu) et 42 paroisses.

• Le B.D.O.M/Idiofa a des structures sanitaires dans 9 ZSR : Idiofa(18), Ipamu(11), Kimputu(10), koshibanda(13), Mokala(09) (dans le territoire d’Idofa), Mukedi(22)(dans le territoire de Gungu), Bulungu(05) (dans le territoire de Bulungu) et Mikope(19) et Banga-Lubaka(04 )( dans le territoire d’ Ilebo au Kasaï-Occidental).

De ces neuf Zones de Santé, cinq seulement reçoivent un appui des partenaires. Il s’agit de :
1. 2 Zones de santé : Ipamu et Koshibanda qui reçoivent un
appui global de Memisa-Belgique.
2 La Zone de santé d’Idiofa qui reçoit un appui partiel de Horizon santé / PMURR phase 2.
3 2 autres Zones de santé : Mikope et Banga-Lubaka qui reçoivent un appui partiel de Sanru/PMURR phase 2 :
 108 formations sanitaires dont :
o 5 Hôpitaux Généraux de Référence (dont HGR Kimputu prend en charge les malades mentaux)
o 5 Centres Hospitaliers (Hôpitaux Secondaires)
o 2 Centres Chirurgicaux
o 2 Centres neuropsychiatriques (attachés aux Hôpitaux)
o 5 Centres de Santé de référence avec maternité
o 71Centres de Santé avec maternités (dont 25 CS communautaires)
o 23 Centres et Postes de santé sans maternité (dont 20 communautaires)
o 1 centre pour handicapés (attaché à l’HGR Idiofa)
 6 Instituts de techniques médicales
 1 Dépôt Pharmaceutique,
 5 Centres Nutritionnels (attachés aux CSR)
 1 Service de Planification Familiale par les méthodes naturelles

Notons que 60 % des HGR de ces 9 ZS sont des structures diocésaines.

NOTE IMPORTANTE :

Il existait jusqu’au 9 avril 2010, un Service Diocésain travaillant en collaboration avec le BDOM dans le domaine de la Santé de la Reproduction

C’était le service de PLANIFICATION FAMILIALE AUX METHODES NATURELLES ET EDUCATION A LA VIE, PFN&EV en sigle

Ce service était sous la Responsabilité de Mme Norbertine SABATA ILUNDU ; Au 4 avril 2010, date de la création de la structure Diocésaine de Caritas-Développement, ce service fait partie des programmes du BDOM tout comme le DPP dans le BDD.
Read more at http://www.idiofadiocese.com/pages/services-diocesains/sante-bdom.html#euRZ75CFRyfuySmk.99

scroll to top